Désinfection : définition

La désinfection est l’opération au résultat momentané permettant d’éliminer ou de tuer les micro-organismes et/ou d’inactiver les virus indésirables portés par des milieux inertes contaminés en fonction des objectifs fixés.

Cinq activités différentes sont regroupées sous le terme de désinfection :

  • Bactéricide : produit qui tue les bactéries,
  • Levuricide : produit qui tue les levures,
  • Fongicide : produit qui tue les champignons (levures et moisissures),
  • Sporicide : produit qui tue les spores bactériennes,
  • Virucide : produit qui inactive les virus.


Ainsi un désinfectant peut n’être que bactéricide alors qu’un autre sera à la fois bactéricide, fongicide et virucide.

A noter cependant que le résultat de l’opération de désinfection est limité aux  micro-organismes présents au moment de l’opération. La désinfection n’empêche pas les re-contaminations ultérieures, c’est pourquoi elle doit être renouvelée régulièrement dans les zones sensibles.

Qu’est ce qu’un produit biocide ?

On regroupe sous l’appellation de produits biocides les produits destinés à détruire, repousser ou rendre inoffensifs les organismes nuisibles, à en prévenir l’action ou à les combattre par une action chimique ou biologique.

Il existe 23 types de produits biocides différents, divisés en 4 grandes catégories dont le groupe des désinfectants et produits biocides généraux (exemple : produits de désinfection des surfaces ou des locaux).

La réglementation sur les biocides est définie par la directive européenne 98/8/CE du 16 février 1998. Elle a pour objectif d’harmoniser le marché européen et d’assurer un haut niveau de protection de l’Homme et de l’environnement. A terme, tout produit biocide devra faire l’objet d’une autorisation de mise sur le marché (AMM).