Actualité collectivités_La qualité de l'air intérieur

Nouvelle réglementation pour les établissements recevant du public

Selon les ministères de l’Environnement et de la Santé, nous passons de 80 % à 90% de notre temps dans des lieux clos. Or, les sources potentielles de pollution dans les bâtiments sont nombreuses : appareils à combustion, matériaux de construction, produits de décoration (peinture, colles, vernis), meubles, tabac, produits d’entretien, etc. Une mauvaise qualité de l’air pouvant être à l’origine de symptômes tels que des maux de tête, de la fatigue, des irritations multiples (yeux, nez, gorge, peau) ou encore des allergies et de l’asthme. C’est pourquoi les autorités gouvernementales travaillent depuis 2015 à l’élaboration d’un nouveau dispositif règlementaire visant à rendre obligatoire la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public.


Depuis le 1er janvier 2018, ces nouveaux décrets sont officiellement applicables pour les crèches et écoles maternelles et élémentaires, les enfants étant plus sensibles à la qualité de l’air intérieur.


Les campagnes de mesure des polluants auxquelles doivent se soumettre ces établissements ciblent 3 substances jugées prioritaires pour leurs effets néfastes sur la santé : le formaldéhyde, le benzène et le dioxyde de carbone. Il s’agit de Composés Organiques Volatiles (COV), c’est-à-dire des substances chimiques qui s’évaporent à température ambiante et que nos enfants respirent dans l’air ambiant des bâtiments qu’ils fréquentent.


Afin de limiter au maximum la contamination de l’air via les produits d’entretien, il est primordial pour ces structures de choisir des produits de qualité écologique. C’est le cas des nettoyants et nettoyants-désinfectants de la marque ENZYPIN, résolument en phase avec cette nouvelle règlementation. La marque apporte des garanties sur les volets :
EFFICACITÉ : une technologie innovante reposant sur la synergie entre les enzymes et le Pin des Landes qui assure la « juste performance » adaptée à tous les besoins des crèches et établissements scolaires.
SANTÉ : gamme de nettoyants sans pictogramme ni mention de danger, des teneurs en COV limitées (0% ou extrêmement faibles), 0% de formaldéhyde,  0% d’éther de glycol, des teneurs en parfums limitées voire nulles.
ENVIRONNEMENT : gammes porteuses de labels écologiques (Ecolabel Européen et Ecocert), entièrement à base d’ingrédients facilement biodégradables et aux compositions hautement naturelles (au minimum 92% d’ingrédients d’origine naturelle).

25.01.18